Quelques recommandations pour votre Newsletter

Newsletter

1.Soyez Bref!
Mettre un maximum de liens vers son site. Votre newsletter ne doit pas contenir les textes entiers de chaque article (sauf s’il est court). Rédiger titres et chapôs, puis renvoyer via un lien à l’article en entier sur votre site. L’idée est d’attirer rapidement l’attention du public avec un contenu facile à digérer.

2.Utiliser le moins d’éléments graphiques possible.
Se focaliser surtout sur un contenu utile et informatif, et non sur des détails du type des cadres aux coins arrondis. Du fait que le codage en HTML et en CSS soit limité, l’emailing ne laisse que peu de place à une création graphique poussée. Quelques images clés à côté des textes seront largement suffisantes, tant que elles n’ont pas pour rôle unique d’améliorer le design. En effet, le design devra être à l’image de la charte graphique du site internet et les images ne devront être qu’en support de celui-ci et aider à aérer et présenter les zones de textes. De plus, les newsletters très graphiques sont souvent prises pour des spams. Et pour finir, la plupart des mails n’ouvrent pas les images par défaut, il faut donc bien penser à donner l’option de pouvoir visualiser ce mail s’il ne s’affiche pas bien.

3.Ne pas utiliser certains termes dans l’objet de la newsletter :
– Un objet uniquement en majuscule (Ex : OFFRE PROMOTIONNELLE)
– Les signes « ! », « % » ou « / » répétés plusieurs fois
– Les signes € ou $
– Les répétitions de mots
– Les mots coupés par des points ou les mots espacés avec de nombreux espaces.
– Les mots à caractère sexuel
– L’adresse email de l’internaute dans le sujet
– Les chiffres en début ou en fin de sujet
– Les termes associés à la gratuité, aux régimes amincissants,…
– Pas d’astérisque (*)

4.Soyez constant.
Dès la première newsletter, fixer un nombre standard d’articles, et un format standard de rédaction et de présentation et s’y tenir pour les suivantes. Toujours utiliser les mêmes couleurs et les mêmes emplacements de chaque élément. Ceci pourra vous aider pour plusieurs: créer une “image de marque” auprès de vos membres, cela va leur faciliter la lecture et le repérage des éléments de votre newsletter, et cela vous permettra d’en retirer une meilleure analyse de vos statistiques.

5.Optimiser la prévisualisation.
La majorité des personnes ne lisent que la partie visible des mails. Il est donc important que les premiers 200-300 pixels contiennent le message le plus important; en effet, sic et espace ne continent qu’une bannière image vous risquez de ne pas avoir autant de lecture que si vous y insérez les titres de vos articles. Penser également à la largeur, éviter de dépasser les 700 pixels pour les membres qui ont un écran base résolution.

6.Utiliser une table des matières.
Mettre les titres de chacun de vos articles en haut de votre newsletter et utiliser des renvois de lien vers ces articles. Cela permettra au lecteur d’avoir une visibilité rapide sur le contenu.

7.Rendre votre contenu visible et lisible.
La newsletter devrait contenir idéalement 3 à 5 articles (plus risqué de la rendre trop longue). Prioriser certains articles et les autres pourront toujours servir pour de prochains envois. Se servir d’icones et du gras pour mettre en avant certains éléments et ainsi faciliter la lecture.

8.Bien utiliser les liens.
Éviter les “cliquez ici” mais user plutôt des “en savoir plus” « lire l’article », ou encore, « participer au jeu », « voir la vidéo », « afficher le PDF ». Si vous avez des articles qui contiennent plus de 200-300 mots, coupez-le et ajouter un lien vers votre site pour le voir en entier.

9.Tester.
Envoyer des tests à différent type de boite de messagerie du type Outlook, Yahoo, Gmail, Hotmail,… Cela pourra vous éviter d’effectuer des erreurs en vérifiant la lisibilité et l’ouverture de votre newsletter sur différents environnements.

10.S’inscrire à la CNIL.
L’information des personnes
Le responsable d’un fichier doit permettre aux personnes concernées par des informations qu’il détient d’exercer pleinement leurs droits. Pour cela, il doit leur communiquer : son identité, la finalité de son traitement, le caractère obligatoire ou facultatif des réponses, les destinataires des informations, l’existence de droits, les transmissions envisagées.
Le refus ou l’entrave au bon exercice des droits des personnes est puni de 1500 € par infraction constatée et 3 000 € en cas de récidive.
art. 131-13 du code pénal Décret n° 2005-1309 du 20 octobre 2005

11.Mentions Obligatoires.
Il est important de laisser l’opportunité aux personnes qui reçoivent votre newsletter de s’en désabonner. Donc ne pas oublier cette mention en plus de «envoyer à un ami », …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *